CLOISON

Les cloisons façonnent l’espace de la maison.

Les cloisons sont destinées à séparer deux espaces ou deux pièces d’une construction. Elles peuvent être fixes ou non et existent dans différents matériaux, à choisir en fonction de vos besoins et de votre budget.

Les cloisons ne sont pas porteuses contrairement au mur porteur, en revanche, leur fonction peut changer au fil du temps.

 

Les cloisons ont plusieurs rôles :

  • distribuer les pièces de votre logement par espaces de fonctionnalité, par exemple : cuisine, chambre, salle de bains, etc.,
  • isoler phoniquement les pièces et parfois thermiquement, par exemple : cuisine à côté d’une pièce non chauffée ou froide, etc.,
  • protéger des odeurs, de la lumière, votre intimité, etc.

Les cloisons peuvent aussi :

  • assurer une protection au feu,
  • permettre une protection acoustique et/ou thermique,
  • être hydrophobes, hydrofuges.

Séparative :

  • Elle sépare les logements entre eux en assurant une isolation acoustique selon les normes en vigueur.
  • À simple parement ou à double parement.

Distributive :

Elle sépare les pièces ou les espaces du logement.

Cloisons mobiles : pour moduler l’espace

Les cloisons mobiles présentent plusieurs avantages :

  • légères,
  • invisibles,
  • décoratives.

Elles modulent l’espace à votre convenance et sont idéales pour séparer une grande pièce ou bien créer de l’intimité.

Parmi les cloisons mobiles les plus courantes on distingue :

  • la cloison japonaise,
  • le claustra,
  • la cloison coulissante,
  • la cloison amovible.

Les principaux matériaux utilisés sont :

  • le bois,
  • l’aluminium,
  • le plâtre,
  • le papier.

Cloisons fixes : des cloisons définitives

Ces cloisons sont destinées à rester sur place définitivement.

La matière de ces cloisons peut être plus lourde.

Elles sont généralement assemblées à l’aide d’un liant comme le mortier colle.

Pour les matériaux, ces cloisons sont couramment :

  • en plaque de plâtre posée sur rails métalliques ou bien en assemblage de carreaux de plâtre, béton cellulaire : pour les constructions modernes.
  • En brique plâtrière entre pans de bois : pour les constructions anciennes.

FAUX PLAFOND

Le faux plafond comporte un double avantage : il est extrêmement esthétique mais aussi isolant, d’où son grand succès actuel dans les intérieurs.

Plafond en plâtre armé :

  • Le plafond est recouvert d’un enduit au plâtre d’une épaisseur de 10 à 15 mm.
  • Il peut par la suite être peint, recevoir du papier peint ou du tissu plafond.
  • Ce type de plafond est un ouvrage traditionnel qui devient rare et nécessite un savoir-faire, la mise en œuvre est donc coûteuse.

Plafond fixé :

  • Le plafond est recouvert directement de matériaux fixés, collés ou cloués sur des tasseaux, constituant le revêtement de protection et/ou de décoration.
  • Ces matériaux peuvent être des plaques de plâtres seules ou accolées à un isolant, des  lambris plafond (bois, PVC, aluminium) ou des dalles plafond (en polystyrène).
  • Ce type de revêtement est peu coûteux et facile à mettre en œuvre mais il ne permet pas de loger les isolants ou câbles électriques.

Faux-plafond :

Le plafond est accroché à une structure métallique légère et rapportée, composée de suspentes et de fourrures (ou rails).
Ce type de plafond permet de libérer un espace (appelé le plénum) qui peut accueillir isolation et câbles électriques. Il est constitué :

  • de lames de bois ou de PVC (lambris plafond),
  • de plaques de plâtre (plâtre plafond),
  • de briques à plafond en terre cuite ou en céramique maintenues par des crochets et qui s’imbriquent entre elles : on parle alors de plafonds en plafonnettes, la finition est réalisée avec un enduit au plâtre.

FAUX PLAFOND TENDU

Le plafond tendu envahit progressivement le marché : cette solution est en effet de plus en plus utilisée par les particuliers et les professionnels pour l’aménagement de leur intérieur.

Cette technique originale est souvent retenue dans les constructions récentes pour plusieurs raisons :
  • c’est une réponse pratique aux problèmes de plafonds abîmés et fatigués ;
  • elle permet de diminuer la hauteur de la pièce et de cacher les câbles électriques et l’isolation ;
  • elle apporte une bonne isolation acoustique et/ou thermique ;
  • son intégration est d’un très bel effet dans les décors modernes et contemporains :
    • le plafond tendu existe en finition mate, satinée, laquée et même avec motifs,
    • on peut facilement y intégrer des éclairages (la toile peut être percée);
  • elle convient à tout type de structure porteuse.

DEVIS ET DÉPLACEMENT GRATUIT

Boukhateb Richard

Boukhateb Richard

Président

N’hésitez pas à me joindre sur mon mobile au 06.11.20.58.54 jusqu’à 20h chaque jour sauf le dimanche et jours fériés ou par mail ; contact@richardattila.com

Merci

Tamas Attila

Tamas Attila

Associé

N’hésitez pas à me joindre sur mon mobile au 06.45.49.02.79  jusqu’à 20h chaque jour sauf le dimanche et jours fériés ou par mail ; contact@richardattila.com

Merci