CHARPENTE

Le choix d’une charpente se fera en fonction de vos besoins (combles aménagés, aménageables ou perdus, etc.), en fonction de votre budget et devra également respecter les consignes architecturales et les règles d’urbanismes.

Ainsi, vous pourrez choisir entre une charpente traditionnelle, une charpente fermette ou encore une charpente toit plat. Chacune d’entre elles exige une technique particulière.

Dans quel cas a-t-on recours à la charpente traditionnelle ?

Cette charpente représente toute la qualité du travail artisanal du charpentier et mérite d’être laissée apparente. En effet, ce type de charpente est particulièrement esthétique.

Tous les types de toitures sont envisageables : la charpente traditionnelle a une conception relativement souple qui permet de nombreuses dimensions et de nombreux styles.

Les cotes doivent cependant être prises avec beaucoup de précision. Le plan de l’architecte comprendra :

  • Le type de couverture : tuiles, ardoises, tôles, etc.
  • Le type de charges : région neigeuse, venteuse, etc.
  • Les cotations horizontales.
  • La hauteur des murs porteurs.
  • Une vue du dessus.
  • Une vue des combles.
  • Une vue de chaque façade.
  • Les cotes des futures ouvertures (fenêtres de toit, cheminée, escaliers, etc.).
  • Le détail des particularités (débords, murs non-parallèles, porches, etc.).

Charpente fermette

La charpente fermette, modèle phare de la charpente industielle, est apparue vers les années 70 en France, avec l’essor immobilier. La ferme (structure principale de la charpente) est constituée par l’assemblage de plusieurs pièces :

  • les arbalétriers ;
  • l’entrait ;
  • le poinçon, etc.

Les éléments qui la constituent sont légers et leur assemblage se fait simplement, grâce à des connecteurs métalliques.

Les fermes remplacent les chevrons utilisés en charpente traditionnelle : elles reçoivent ensuite directement les liteaux de couverture. La stabilité de l’ensemble est assurée par la liaison des fermes entre elles, elle-même assurée par les contreventements et les dispositifs d’anti-flambages.

Les avantages de la charpente fermette sont nombreux :

  • prix attractif, en raison d’un très bon rapport délai/qualité/prix ;
  • simplicité de mise en œuvre (temps de levage et de pose minimisé) ;
  • légèreté ;
  • fiabilité dans le temps ;
  • solutions techniques nombreuses : la plupart des modèles peuvent être envisagés, notamment le comble aménageable avec les fermes à entraits.

Charpente toit plat : principes

On parle de charpente toit plat lorsque l’inclinaison de la charpente se situe entre 2 et 15 degrés :

  • Le minimum de 2° est nécessaire pour l’évacuation des eaux de pluie.
  • Une toiture plate peut donc avoir 2 pentes.
  • Au-delà de 15°, on parle de charpente inclinée.

Le principe de la toiture plate repose avant tout sur les progrès techniques, notamment sur l’amélioration de l’étanchéité.

 

Avantages et inconvénients d’une charpente toit plat

  • Création de pièces sous la toiture sans restriction d’espace.
  • Possibilité d’aménager la toiture en terrasse.
  • Économique : le coût reste abordable.
  • Esthétique.

—————————————————

  • Prescription urbanistique : permis de construire parfois difficile à obtenir.
  • Isolation et étanchéité à réaliser avec le plus grand soin.

DEVIS ET DÉPLACEMENT GRATUIT

Boukhateb Richard

Boukhateb Richard

Président

N’hésitez pas à me joindre sur mon mobile au 06.11.20.58.54 jusqu’à 20h chaque jour sauf le dimanche et jours fériés ou par mail ; contact@richardattila.com

Merci

Tamas Attila

Tamas Attila

Associé

N’hésitez pas à me joindre sur mon mobile au 06.45.49.02.79  jusqu’à 20h chaque jour sauf le dimanche et jours fériés ou par mail ; contact@richardattila.com

Merci